Nuisances olfactives

Numéro d’appel unique pour la réception des appels signalant des nuisances olfactives au sein de l’Eurométropole de Strasbourg :

  • Service Environnement et écologie urbaine : 03 88 43 63 87.

 

Risque d’intoxication au monoxyde de carbone

Chaque année, au cours de la période de chauffe, plusieurs milliers de personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. La prévention consiste à adopter les bons gestes et à informer sur les règles de sécurité concernant le fonctionnement des appareils de chauffage, des cheminées et des moteurs à combustion interne.

Pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient de suivre quelques conseils précieux :

  • Avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié,
  • Tous les jours, aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air,
  • Respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu,
  • Placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue…

Toutes les informations sur : www.prevention-maison.fr

 

Une pollution invisible : celle de l’air dans la maison

La pollution de l’air dans la maison est une vraie menace pour notre santé. Nous passons en moyenne 20 heures sur 24 en espace clos ou semi-clos, que cela soit dans les :

  • Logements
  • Lieux de travail
  • Écoles
  • Espaces de loisirs
  • Commerces
  • Transports

L’air qu’on y respire peut avoir des effets sur le confort et la santé, depuis la simple gêne – par les odeurs, une somnolence, une irritation des yeux et de la peau – jusqu’aux allergies respiratoires. Si le contrôle et l’élimination des polluants à la source reste le moyen le plus radical et le plus efficace pour éviter toute pollution de l’air intérieur, il existe plusieurs « recettes » pour améliorer la qualité de l’air intérieur :

  • Tout d’abord, l’aération est indispensable pour obtenir un air ambiant de bonne qualité : ouvrir les fenêtres en grand et aérer les pièces pendant 10 minutes deux à trois fois par jour. On parle d’économie d’énergie, il est vrai, mais une bonne aération est primordiale.
  •  Eviter les produits d’entretien contenant des substances nocives (trichloréthylène, éthers de glycol….) en redécouvrant les vertus du vi naigre blanc, du jus de citron, du savon noir, du bicarbonate de soude…. On peut par exemple préparer un nettoyant multi-usages en remplissant un flacon de 500 ml avec de l’eau, 3 cuillères à café de liquide vaisselle écologique concentré, et d’une vingtaine de gouttes d’huile essentielle !
  • Purifier l’air : certaines plantes vertes non seulement décorent, mais ont aussi la capacité de piéger certaines molécules chimiques en les absorbant. Ce serait dommage de se priver des Chlorophytum, des Gerbera, des Dracaena…, surtout si vous avez la main verte !

Accès direct

CNI / Passeport biométrique / Timbre électronique Actes d'État Civil Services municipaux Restauration scolaire Conseil municipal Bulletin municipal Conseils de quartiers Sports & Loisirs Élections et Bureaux de vote Au quotidien Alerte travaux Horaires de la mairie La ville recrute Accueil de Loisirs "OASIS" Marché public Plan circuit Vitaboucle Infos Covid-19 Vos démarches